Les vertiges de la foule

Les vertiges de la foule

 

 

Les passants se croisent et ne se ressemblent pas

Mais tous une même idée,

Réussir sa vie

 

D’apparence différente mais partageant un même émoi

Surtout ne pas tomber,

Et savoir se mettre à l’abri.

 

Refrain:

Les vertiges de la foule

Badauds errant sans détour

Des inconnus qui courent et se pressent

Affronter les heures,

En larmes, en sueur,

Une éternité de voix . . . qui se taisent.

 

Ils défilent, ils accourent parfois trainent le pas

Mais peu importe l’année

Et la décennie.

De tout temps, les passants s’entassent sous les mêmes toits

Si un vient à manquer

Alors un autre aura suivi

 

 

 

Refrain:

Les vertiges de la foule

Badauds errant sans détour

Des inconnus qui courent et se pressent

Affronter les heures,

En larmes, en sueur,

Une éternité de voix . . . qui se taisent.

 

Pont musical

 

Refrain:

Les vertiges de la foule

Badauds errant sans détour

Des inconnus qui courent et se pressent

Affronter les heures,

En larmes, en sueur,

Une éternité de voix . . . qui se taisent.