Les mots muets

Les mots muets

 

Je me souviens, je me rappelle

De centaines d’images mêlées

De ces baisers comme des querelles

Que l’on évite d’exposer

 

Ces souvenirs, toutes ces semaines

Ces heures passées à t’embrasser

Où l’affection côtoie la haine

De se voir un jour séparés

 

 

Refrain:

Ce soir, je suis là dans ta chambre

Planant, comme une ombre portée

Pourrais-je une dernière fois t’entendre?

(Mais) ce soir, tes mots se font muets

 

 

Tenir debout à t’observer

Je pense à toi mais je m’oublie

Protégé(e) par l’obscurité

Je m’accroche à ma nostalgie

 

Je nous revois, le rire aux lèvres

Déambulant les mains liées

Loin de cette chambre et de cette peine

Que je refuse d’affronter.

 

 

Avant, nous avions de l’espoir

Le temps, nous étions en retard

A deux, au début de l’histoire

Avant, que le temps nous sépare.

 

 

Refrain:

Ce soir, je suis là dans ta chambre

Planant, comme une ombre portée

Pourrais-je une dernière fois t’entendre?

(Mais) ce soir, tes mots se font muets

 

 

Et maintenant, discrètement

Les émotions au bord des yeux

Je pars sans ton consentement

La gorge nouée comme un aveu

 

Je pousse ta porte la peur au ventre

Parce que « nous deux » s’est achevé

Je n’suis plus « qu’un », le cœur en cendres

Regrettant notre amour bâclé

 

 

Ce soir, j’ai pleuré dans ta chambre

Voyant, que tout est terminé

Je n’ai réussi à t’entendre

Tes mots, à tout jamais muets…