Epsylon (2/3) C’est notre quatrième album. Je le trouve abouti musicalement. On prend vraiment plaisir à le défendre sur scène.

Publié le par chauve-stephane

Maintenant dans votre dernier album on peut remarquer un véritable parti pris au niveau de l’écriture, que ce soit par exemple pour Ecorchés ou Ouvrage du cœur.

Pour ces deux titres, je peux facilement en parler car c’est moi qui les ai écrits. Ce sont des moments de vie qui nous touchent. Pour Ecorchés, j’avais envie d’écrire sur ce thème (les attentats du 13 novembre) et les autres ont accepté. Ce n’est pas un texte révolutionnaire mais il traduit plutôt une vision de la situation.

Quant à Ouvrage du cœur, je suis devenu père pour la première fois cette année et j’avais très envie d’écrire sur ce sujet.

 

Justement ce morceau dénote un peu sur votre album. Il est plus tendre que les autres, plus doux musicalement, plus épuré. Il donne d’ailleurs son nom à l’album tout en le clôturant. Vous vouliez lui donner une place particulière ?

C’est le dernier morceau réalisé. Il a été quasiment fini dans le studio. On avait toutes les paroles et très peu de matière musicale car je l’avais présenté en guitare-voix. Les autres m’ont proposé de le chanter comme ça pour mettre le texte en valeur. Et comme on voulait finir en douceur notre album, on a trouvé bien de le placer à la fin.

 

Votre  album Ouvrage du cœur est donc sorti au printemps. Peux-tu nous en dire quelques mots ?

C’est notre quatrième album. Je le trouve abouti musicalement. On prend vraiment plaisir à le défendre sur scène. En plus, de nouvelles personnes ont intégré le groupe  (Quentin Vallier à la guitare et Benjamin Goudédranche à la bombarde). Elles ont apporté leur touche, ce qui nous ouvre de nouvelles perspectives. Pour finir, on a de très bons retours des gens qui ont écouté ou acheté cet album. Ca nous motive pour en faire un autre assez rapidement. 

Epsylon (2/3) C’est notre quatrième album. Je le trouve abouti musicalement. On prend vraiment plaisir à le défendre sur scène.

Commenter cet article