« Punk rock » c’est un peu trop violent, on aime bien rajouter « Pop » devant car nos chants sont très mélodiques et plutôt joyeux.

Publié le par chauve-stephane

Pour commencer peux-tu m’expliquer comment est né ce groupe et qui en sont les membres ?

L’accouchement a eu lieu à Grenoble, fin 2006 (bientôt 9 ans déjà !)

On était tous les 4 étudiants, zikos, alcooliques, sexy… bref on a formé les FASTENED FURIOUS ! Tous les 4 j’entends par là :

  • Jean Mimi à la basse et chant
  • Lolo à la guitare solo
  • Krok à la batterie et sono
  • Et moi-même, Schul à la guitare et chant

Il faut que tu m’expliques. Sur votre site, vous vous comparez à quatre poivrons. Pourquoi ?

Pourquoi pas ? Bon ok, ça vient de notre 1er album (enfin maquette enregistrée à l’arrache…). Il nous fallait une pochette sympa, et JM (le bassiste « poivron vert ») qui était en train de faire les courses a eu cette illumination en se baladant dans le rayon légumes ! 4 poivrons côte à côte, 4 couleurs, 4 formes différentes qui correspondaient à nos corpulences respectives (le gros, le tordu, le grand maigre, le poilu) puis il a imaginé 4 expressions cartoon.Bref, il les a achetés, pris en photos, nous a envoyé ça, puis il les a mangés.

Du coup, on a cultivé cette image de poivron qui est devenu notre emblème, on l’utilise partout, c’est notre originalité visuelle !

Comment qualifies-tu votre musique ? Du punk rock ? du Rock’n drôle ? La bonne humeur et la dérision sont importantes pour vous ?

On pourrait être plus précis en disant qu’on fait du « power pop punk rock’n drôle » mais ça fait trop long…« Punk rock » c’est un peu trop violent, on aime bien rajouter « Pop » devant car nos chants sont très mélodiques et plutôt joyeux. « Rock’n Drôle » c’est une appellation du groupe « Les 3 Fromages » qu’on aime beaucoup et ça nous correspond assez bien, surtout en live et pour notre prochain album qui transpire de bonne humeur et de dérision !

Comment composez vous ? D’abord la musique ou les paroles ? Qui s’occupe de quoi ?

Ça dépend ! La plupart du temps je compose texte et musique (ligne mélo, guitares et basse) peu importe l’ordre… les chansons sont ficelées à 90% puis chacun apporte sa touche, surtout le batteur qui compose quasiment toute sa partie et apporte beaucoup à notre zik! Mais on trouve sur nos anciens albums quelques titres qui viennent de l’autre guitariste, Lolo, et sur le nouvel album il y aura une chanson qui vient du bassiste, Jean Mimi.

Vous vous prêtez souvent au jeu des reprises. Je pense au Poinçonneur des Lilas ou même à Happy. Pourquoi cet exercice vous plait-il autant et comment faites vous pour choisir la chanson à reprendre ? C’est un peu une marque de fabrique ?

C’est un super exercice de reprendre des chansons en les modifiant (on appelle ça une punk cover) et super excitant quand on les joue car les gens adorent, puisqu’ils connaissent les originaux et en plus on leur donne une version originale mais pas originelle… enfin je me comprends.

Bref on se fait énormément plaisir, autant que de jouer nos compos, on aime en sortir 1 par an avec un clip sur youtube, quand l’occasion se présente (buzz…), c’est un bon moyen de se faire connaitre aussi !! On ne réfléchi pas à tout, ça vient quand ça vient.

La bonne humeur est aussi bien présente en concert mais vous n’avez pas envie de vous laisser tenter et de chanter des chansons moins légères et plus engagées sur les faits de société?

Non ! On a quelques chansons engagées quand même : « Que reste-t-il » sur la guerre, ou encore « Saletés de moustiques ».

« Punk rock » c’est un peu trop violent, on aime bien rajouter « Pop » devant car nos chants sont très mélodiques et plutôt joyeux.

Commenter cet article