"Dead boys est un concert littéraire car il y a de la musique tout du long. "

Publié le par chauve-stephane

Il y a un an au téléphone, tu m’avais déjà parlé de Dead boys et de ton futur nouvel album… alors commençons par Dead Boys, ton spectacle de ce soir qui affiche complet. Tu peux résumer le concept en quelques mots ?

Oui, bien sûr. Dead boys est un concert littéraire car il y a de la musique tout du long. Ce n’est pas juste des interventions ponctuelles de musique. J’ai considéré que je devais créer une BO des mots de Richard Lange qui m’ont touché quand je les ai lus.

Tu m’avais expliqué aussi qu’il y aurait aussi des images, non ?

Non, il n’y a pas d’images ce soir. La salle est trop petite et on ne peut pas mettre notre dispositif. Il nous faudrait plusieurs heures pour l’installer. Et avec les quatre représentations prévues dans la journée pour cette même salle ce n’était pas possible.

Tu partais sur un format d’une heure, une heure et demie ; c’est ça ?

Oui c’est ça. A mon avis ça va faire une heure une heure cinq.

Il y a un an tu me présentais ça comme un OVNI. Tu étais en train de prospecter et tu me confiais que soit les gens adoraient soit au contraire ils n’accrochaient pas du tout. Alors après un an, quels sont les retours que tu as pu avoir?

C’est toujours pareil. C'est à dire que généralement les gens sont plutôt enthousiastes. C’est un format hybride assez bizarre mais depuis un an il y a eu beaucoup de lectures musicales qui se sont mises en place avec Dominique A ou Florent Marchet. Ca commence donc à entrer un peu dans les mœurs. Mais ça reste une lecture un peu rude. Ca parle de drogues, de putes de coins malfamés… Les mots ne sont pas édulcorés et des gens trouvent ça un peu dur. Mais voilà ça a le mérite de te faire réagir quand tu sors du spectacle au bout d’une heure. Moi j’aime bien ça. C’est ce que j’attends quand je vais au ciné ou à un concert. C’est de ressortir et de ne pas vraiment être pareil qu’avant.

Si tu devais tirer un bilan. C’est plutôt un succès ou tu t’attendais à mieux ?

Je m’attendais surtout à ce que ça aille plus vite. Dans les tournées, les concerts se préparent entre trois et six mois à l’avance et dans le domaine culturel ou théâtral ça se passe sur un an ou deux. J’ai toujours la même énergie mais entre temps j’ai commencé mon album, je me suis mis à écrire ou à m’impliquer dans la réalisation d’albums pour d’autres personnes.

"Dead boys est un concert littéraire car il y a de la musique tout du long. "
"Dead boys est un concert littéraire car il y a de la musique tout du long. "

Commenter cet article