"Il est pop et varié, c’est une vague de fraicheur et d’ondes positives qui vous donnera peut-être envie de sourire, de chanter, de pleurer ou pourquoi pas de danser !"

Publié le par chauve-stephane

Parlons de ton Ep. J’ai cru comprendre qu’au départ le projet était l’édition d’un album. Pourquoi avoir finalement décidé de créer un « 5 titres » ?

Non, il a toujours été question d’un EP… En fait, à la base la jauge était de 14 000€ mais j’ai préféré la descendre à 9 000 afin d’avoir la sécurité d’y parvenir. Un EP est une véritable carte de visite pour pouvoir franchir des portes avant la création d’un album.

Chercher son financement via le site Oocto a été un choix de ta part ou l’as-tu ressenti plutôt comme une obligation budgétaire ?

Là pour le coup c’était un choix. J’avais croisé plusieurs personnes qui me disaient être intéressées d’y participer si je me lançais dans ce genre de projet. Je trouvais le concept sympa également, puis c’est une bonne façon de se lier et de se rapprocher des gens.

Le choix des chansons figurant sur cet Ep a été difficile à faire ? Comment as-tu procédé ?

Nous avions plusieurs titres mais j’ai toujours eu ma petite préférence. Le choix s’est fait assez facilement au final… Le seul titre qui a failli ne pas être sur cet EP c’est « copié-collé », deux semaines avant de rentrer en studio nous n’avions pas encore les paroles.

Si tu devais nous le présenter en quelques mots…

Il est pop et varié, c’est une vague de fraicheur et d’ondes positives qui vous donnera peut-être envie de sourire, de chanter, de pleurer ou pourquoi pas de danser !

En février 2013, dans la Meuse.be, lorsque tu parlais de ton single Corps à corps, tu déclarais :«Au niveau des professionnels, j’ai eu quelques félicitations et ma chanson passe sur Must FM. Mais pour le reste, je ne cache pas ma frustration… J’ai envoyé mon premier single à plusieurs radios au niveau national. Mais pour l’instant, aucune réponse…». Aujourd’hui, est-ce que ta situation a changé ou est-ce que cela reste difficile et donc frustrant pour toi ?

Tout mon projet est fait en auto-production, ce qui veut dire que je ne suis signée chez aucune maison de disques spécifique. Toutes les démarches sont donc faites par moi ou mon équipe. Le chemin est peut-être un peu plus long mais il est le même pour tout le monde… « Frustrée » n’est pas le mot, je suis juste de caractère à vouloir avancer toujours plus vite.

As-tu d’autres projets ou des dates prévues dans les mois à venir ? Comptes-tu venir chanter en France ? Dans un festival ?

J’aimerais beaucoup ! Pour le moment nous sommes en train de mettre sur pied les concerts. J’ai déjà plusieurs dates de prévu pour 2014… mais j’espère vraiment pouvoir aller en France également dans les prochains mois.

"Il est pop et varié, c’est une vague de fraicheur et d’ondes positives qui vous donnera peut-être envie de sourire, de chanter, de pleurer ou pourquoi pas de danser !"

Commenter cet article